[Société] Insalubrité : comme à Yaoundé, les ordures inondent Douala

Hysacam peine à remplir ses missions à cause de plusieurs difficultés.

Les ordures ménagères s’invitent aux fêtes de fin d’année à Douala. Depuis quelques jours, les immondices d’ordures sont visibles dans des marchés et carrefours de la capitale économique. C’est le cas au Camp Yabassi et marché central. Dans les coins de rues, les bacs à ordures sont pleins à craquer, si bien que les populations sont obligées d’incendier ces ordures pour réduire leur taille.

Une insalubrité qui inquiète déjà des populations à cause des risques de maladies. Du côté d’Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam), entreprise chargée de la collecte des ordures, ce n’est pas la grande mobilisation. Quelques camions sillonnent la ville pour enlever ces immondices, mais les efforts sont insuffisants.

L’entreprise justifie cette situation par le manque d’approvisionnement du carburant pour ses camions depuis un mois. Une situation qui ne lui permet pas d’accomplir sa mission de manière optimale. Comme à Yaoundé, Douala baigne également dans l’insalubrité. E attendant un retour de la propreté dans la ville, les populations se débrouillent avec des moyens de bord pour éviter d’être asphyxier.