[NOSO] 3 camerounais arrêtés au États-Unis pour soutien aux séparatistes

Ils sont tous des citoyens américains d’origine camerounaise.

Dans un communiqué, le département d’Etat américain a annoncé l’arrestation et l’inculpation de trois américains d’origine camerounaise pour avoir soutenu les séparatistes anglophones et commandité des enlèvement de personnalités contre payement de rançon pour financer l’effort de guerre.

Il s’agit des nommés Claude N. Chi, Francis Chenyi et Lah Nestor Langmi qui ont soutenu et levé des fonds (plus de 350.000 dollars) au profit des séparatistes anglophones depuis janvier 2018. Selon l’acte d’accusation, les accusés ont rédigé un document qui comprenait une liste des dépenses liées aux engins explosifs improvisés (EEI), aux armes à feu et aux munitions. Les autres dépenses comprenaient des fonds liés à l’enlèvement du cardinal Christian Tumi et d’un chef traditionnel camerounais nommé Sehm Mbinglo II le 5 novembre 2020.

S’ils sont reconnus coupables, les accusés encourent une peine légale maximale pouvant aller jusqu’à 15 ans de prison pour les charges de soutien matériel, jusqu’à trois ans de prison pour avoir reçu de l’argent d’une accusation de demande de rançon et jusqu’à 20 ans de prison pour le complot de blanchiment d’argent.

Le FBI a annonce poursuivre l’enquête afin de démanteler tout le réseau. Yaoundé n’a pas encore réagi à cette annonce. Le gouvernement camerounais a toujours demandé aux pays accueillant des séparatistes de les extrader vers le Cameroun afin qu’ils soient jugés.