[société]une femme réduit la maison conjugale en cendre pour infidélité

Le 18 octobre 2022, à Foumban, chef-lieu du département du Noun (localité située dans la région de l’Ouest), une femme lasse de subir des infidélités répétitives de son mari a mis le feu à leur domicile conjugal. En effet, la dame serait âgée de 18 ans, mère d’un enfant qu’elle a eu avec son époux qui traine une réputation d’infidèle notoire. La colère de la femme serait montée à son paroxysme quand elle a appris que son mari a mis sa maitresse enceinte. Elle va donc se résoudre à mettre du feu à leur domicile conjugal avec pour but de le réduire en cendre pendant l’absence de son époux. Ce dernier sera alerté par les voisins mais il arrivera un peu tard car le feu avait déjà consumé presque tout ce qui se trouvait à l’intérieur de la maison. Selon les voisins, il s’agit d’une infidélité de trop du monsieur qui a porté un fruit difficile à avaler par son épouse. « Il faut se mettre à la place de cette femme, qui est en réalité une gamine à qui le mari faisait subir des sévices psychologiques avec ses infidélités. Il ne se cachait même pas », avance une voisine. Une autre de renchérir, « nous n’encourageons pas son acte mais il faut s’attendre à pareilles réactions. Cela aurait même été pire. Franchement que les époux se respectent mutuellement dans le foyer, surtout respecter leur engagement l’un envers l’autre. Et aussi le mariage n’est pas l’affaire des enfants. Tout ce que je peux dire est que l’infidélité détruit ».