[Société] trois civils assassinés à kinguerwa

Le chef du village, son fils et son petit-fils ont été tué dans la nuit du mercredi 06 au jeudi 07 juillet 2022 lors d’une incursion attribuée à Boko-Haram. Cameroun : Boko Haram tue huit militaires et en blesse gravement treize autres Boko Haram continue de faire des victimes dans la région de l'Extrême-nord du Cameroun. Boko-Haram poursuit ses exactions dans la région de l’Extrême-Nord Cameroun. Malgré la riposte de l’Armée régulière et la collaboration des populations à travers les comités de vigilance, le sang des innocents continue d’être répandu. Trois membres d’une même famille viennent d’être assassinés par des membres de la secte islamiste Boko-Haram. Il s’agit du chef du village Kinguerwa, son fils et son petit-fils, informe notre confrère Koaci.