[SOCIÉTÉ] Fin d'année : Beti Assomo dresse le bilan sécuritaire du Cameroun

Le ministre de la Défense a tenu une réunion d’évaluation sécuritaire ce 5 décembre 2022.

La réunion s’est tenue au ministère de la Défense (Mindef) en présence du ministre de l’Administration territoriale et des patrons de la police et des différents services de renseignements. Globalement, a indiqué Joseph Beti Assomo, la situation sécuritaire est relativement calme dans le pays.

Mais, après une relative longue accalmie, s’est-il inquiété « on assiste à une régénération Boko Haram avec des attaques de masse ces derniers temps dans les départements du Mayo-Sava, Mayo-Tsanaga et Logone et Chari ». Une situation, a-t-il presrit, qui appelle à une réponse appropriée.

Sur le flanc du Nord-Ouest et Sud-Ouest où la crise anglophone perdure depuis six ans, les combattants séparatistes continuent de semer la désolation malgré les revers qui leur sont infligés par l’armée, a précisé le Mindef. Beti Assomo appelle à une synergie entre l’armée et les populations pour continuer le combat, et salue l’inculpation par la justice américaine de trois donneurs d’ordre des séparatistes.

La situation n’est guère reluisante sur le flanc Est du pays où des groupes armés continuent de mener des incursions. Elles sont heureusement enrayées par les forces de défense de sécurité qui veillent au grain, précise le Mindef. Cette réunion d’évaluation sécuritaire intervient à quelques jours des fêtes de fin d’année au cours desquelles Beti Assomo a appelé les forces de défense et de sécurité de veiller pour qu’elles se déroulent sans anicroches.