[Société] Camwater : le mot d'ordre de grève levé

Les syndicats ont par ailleurs obtenu 500 millions sur 10 milliards de FCFA réclamés. Ils poursuivent le travail. Après avoir annoncé un débrayage le 1er octobre, les employés de la Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater) ont levé leur mot d’ordre de grève le 2 octobre 2022. C’était au terme d’une réunion de crise tenue à Yaoundé sous la houlette du ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba, qu’entouraient le nouveau top management et responsables syndicaux de Camwater et du secteur de l’eau (Sneep, Fensteeec, Synateec, Synatseac, Snie). Ainsi, la grève est levée « eu égard à l’annonce du virement par le ministre des Finances de 500 millions de FCFA au titre du règlement partiel de la dette sociale de l’entreprise », peut-on lire dans un communiqué publié le 2 octobre 2022 par Gaston Eloundou Essomba. En plus de l’engagement ferme du gouvernement et des leaders syndicaux, à poursuivre les concertations plus approfondies au sein de la Camwater, le document révèle « un apurement progressif de la dette sociale de la Camwater et les bonnes dispositions de la nouvelle équipe à la Direction générale, à respecter les textes légaux et règlementaires, notamment le Code du travail et la Convention collective ». Les syndicats revendiquaient le paiement d’environ 10 milliards de FCFA, devant résoudre les problèmes relatifs à la fin de l’affermage de la Camwater et le paiement du règlement de la consommation courante de l’État en eau potable. Dans une note du 10 août 2022, Gervais Bolenga, l’ex-directeur général de la Camwater réitérait le non-apurement de 2018 à 2021, de 4,3 milliards de FCFA d’impayés de l’Etat, et 6 milliards de FCFA pour le premier semestre 2022, pour un total d’impayés de 10,3 milliards de FCFA. Rappelons que la Camwater réclame à ses clients une dette de 61,306 milliards de FCFA en 2021. Il s’agit de 31,265 milliards de FCFA pour des administrations publiques, 18,877 milliards de FCFA pour des particuliers actifs, 4,442 milliards de FCFA pour les particuliers et autres clients, 3 milliards pour les collectivités territoriales décentralisées (Ctd) et 2,363 milliards de FCFA pour des gros consommateurs actifs, et 836,114 millions de FCFA opposable à Eneo Cameroon.