[Politique]le MRC interdit à un membre de son directoire de parler de FECAFOOT

Le secrétaire général Christopher Ndong, a adressé à Armand Noutack II un avertissement écrit. Il menace de prendre « des mesures conséquentes » contre lui en cas d’entêtement.

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) veut faire respecter le devoir de réserve auquel sont astreints  certains de ses responsables. Son secrétaire général vient de rappeler à l’ordre le secrétaire  national chargé de la Réforme et de la Modernisation de  l’Etat. Dans la « lettre d’avertissement » qu’il adresse à Armand Noutack II, le patron de l’administration du parti de l’opposition radicale «constate avec regret » qu’il fait des publications « pas utiles » à la base du MRC sur Facebook. 

Me Ndong Christopher Mveh évoque des sorties « concernant la FECAFOOT ou des commentaires qui étalent publiquement des conflits avec des militants de  base ou des membres du Directoire ». L’avocat professionnel cite l’exemple du message posté le 18 Juin 2022 sur Facebook  en rzpport avec les actes administratifs pris le 16 Juin par les instances  d’un autre parti politique de l’opposition en l’occurrence le SDF.

« Les sorties polémiques sur la FECAFOOT sont bien connues. Il n’ y a donc pas lieu de les rappeler ici. Pas plu qu’il y a lieu de citer diverses autres interventions publiques  clivantes  via les réseaux sociaux sur divers sujets en mettant en cause des acteurs sociaux », poursuit le secrétaire général u MRC.