[Politique] Franck Biya qui s'affiche pour la première fois avec les couleurs du RDPC

À l’occasion des célébrations du 40e anniversaire de l’accession de Paul Biya à la magistrature suprême, son fils aîné a effectué une tournée dans la ville de Garoua.

Samedi 05 novembre 2022, Franck Emmanuel Biya était accueilli à la cour du lamidat sous un cordon de sécurité renforcé. Après sa sortie du véhicule, le fils ainé du chef de l’État se dirige vers son hôte qui l’attend à l’entrée et les deux hommes s’enfoncent dans le palais, suivi d’un parterre de personnalités et des services de sécurité.

Rien n’a filtré de cette visite dont l’objet n’a été communiqué. Mais selon Jeune Afrique, « la sortie très remarquée de l’aîné du chef de l’État prête des ambitions de succession, a été le fait majeur de cet évènement célébré avec faste à travers le pays ».

 Bien plus, le séjour du fils ainé de Paul Biya à Garoua « rappelle celui effectué par son père lors de son accession à la magistrature suprême. La visite de Franck Biya a ainsi le mérite de réactiver une vieille amitié et un axe Nord-Sud dont la solidité constitue, depuis quarante ans, le socle du pouvoir présidentiel. De là à voir le fils du chef de l’État en mission dans l’optique d’une prochaine transition, il n’y a qu’un pas. », peut-on lire.

Notre confrère note que c’est « la première fois que Franck Biya s’affichait ouvertement avec les couleurs du parti ». Militant du Social Democratic Front, le député Jean-Michel Nintcheu y voit les « gesticulations d’un rejeton rêveur ». Alors que Guibaï Gatama, le promoteur du mouvement « 10 millions de Nordistes », refuse de croire que l’on venait d’assister à « un adoubement politique du Grand Nord ».