[politique]le Rdpc veut étendre son hégémonie à l'est

Le secrétaire général du Comité central du parti a effectué une visite de travail vendredi dernier à Bertoua. Parti majoritaire à l’Est, le Rassemblement démocratique du Cameroun (RDPC) voudrait maintenir sa position de dominant dans la région. Pour cela, le parti a battu le rappel de ses troupes, à l’occasion de la visite de travail du secrétaire général du Comité central, Jean Nkuete, le vendredi 26 août 2022 à Bertoua. "Pour construire les victoires futures, les militants veulent d’une part, panser les égratignures laissées par les joutes électorales internes du passé. De cette séance de travail va naître une multitude de solutions durables qui permettront à notre grand parti de se porter mieux que par le passé », déclare Alphonse Bara Baman, président de la section Lom-et-Djerem Sud 1, à l’entame de la concertation. Il n’y a cependant pas péril en la demeure. Car, comme l’a si bien rappelé Bernard Wongolo, chef de la délégation permanente régionale du RDPC à l’Est, « Le climat socio-politique dans la région de l’Est est globalement serein. Ilustration avec la mainmise du parti de la flamme, sur la quasi-totalité des postes électifs dans la région. Entre autres, 9 sénateurs sur 10, 11 députés sur 11 et 32 exécutifs communaux dans son escarcelle sur 33. Si la commune de Garoua-Boulaï a échappé au RDPC lors des dernières élections municipales, le parti compte bien la reconquérir au plus vite. La reconquête de cette commune est engagée. Nous avons bon espoir, le RDPC étant solidement implanté dans cette localité », indique Bernard Wongolo.