[politique] Paul Biya s'adresse au peuple ce 31 décembre

Dans le traditionnel message de fin d’année civile, le président de la République dresse le bilan des 12 derniers mois et se projette sur la prochaine année.

 

Paul Biya va s’adresser à la Nation le 31 décembre 2022

S.E Paul Biya, président de la République du Cameroun

Encore 24 heures et le chef de l’Etat va s’adresser à ses compatriotes dans le cadre du message de fin d’année. Le discours de fin d’année que Paul Biya va prononcer le 31 décembre 2022, arrive quelques jours après le budget de l’Etat pour l’exercice 2023 a reçu son onction.

Le chef de l’Etat a promulgué la loi de finances 2023 ainsi que la loi de règlement 2021, le 27 décembre 2022. Ces textes qui sont la boussole de l’action gouvernementale au cours des 12 prochaines années ont été préparés dans un contexte marqué par des crises sanitaires, de la vie chère, le conflit russo-ukrainien, la flambée généralisée des prix, etc.

A cet effet, chaque fils ou fille du pays nourrit des attentes. C’est par exemple que le chef de l’Etat rassure quant aux dispositions prises pour alléger le coût de la vie au Cameroun. Il est aussi attendu du premier Camerounais un propos relatif à la revalorisation des salaires et du Salaire minimum interprofessionnel garanti qui reste de 36 270 francs CFA alors que tous les prix ont augmenté.

Dans le même sillage, les Camerounais s’interrogent sur les augmentations introduites par la loi de finances, notamment le timbre fiscal qui passe de 1000 francs à 1500 francs. L’espoir est que, comme il a souvent fait en pareille occasion,  le président de la République fasse de grandes annonces en faveur de la vie chère.

Dans le cadre du bilan, Paul Biya a annoncé le 31 décembre 2021 la création des trois nouvelles universités de Garoua, Ebolowa et Bertoua. « L’achèvement de la première phase des autoroutes Yaoundé-Nsimalen ; Yaoundé-Douala et Kribi-Lolabe ; leur mise en exploitation effective ; la construction de 914 kilomètres de routes bitumées ; l’élargissement de la carte sanitaire avec l’inauguration des Centres Hospitaliers de Référence d’Ebolowa et de Bafoussam, ainsi que l’achèvement de celui de Garoua ; la poursuite des travaux de construction du barrage de Nachtigal et le parachèvement de la ligne de transport de l’énergie électrique du barrage  de Memve’elé ».

L’heure est au compte rendu de la mise en œuvre de ces chantiers, ainsi que de la participation du Cameroun aux grandes rencontres internationales.

Tout  compte fait, le Covid-19 n’est pas éradiqué, la crise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest se poursuit, le processus de décentralisation n’est pas achevé, les scandales de détournement de fonds publics s’enchaînent. La réaction du chef de l’Etat à propos pourrait se faire  entendre ce 31 décembre 2022.