[politique] Le procès des prisonniers politique du MRC renvoyé au 20 octobre

Les militants et sympathisants du parti étaient arrêtés lors des marches pacifiques de septembre 2020. Prévu ce jeudi 15 septembre 2022, le procès en appel des prisonniers politiques du MRC (Mouvement pour la renaissance du Cameroun) a été renvoyé au 20 octobre prochain. Les magistrats attendent les instructions, selon le lanceur d’alerte Boris Bertolt. L’avocat Maurice Kamto était présent au tribunal. L’avocat devait en principe plaidé pour la libération de tous les militants et sympathisants du parti arrêtés lors des marches pacifiques de septembre 2020. Une idée qui ne plait pas au Dr Jean Crépin Nyamsi. Selon lui, le procès du 15 septembre est un piège que le Président Kamto, en tant que homme politique doit automatiquement éviter. « Qu’est ce qui ne va pas avec le professeur Maurice Kamto ? Qui manipule vraiment le Président du MRC? Je déconseille fermement l’avocat reconnu mondialement d’aller plaider le cas des marcheurs du MRC. », a-t-il indiqué hier mercredi 14 septembre sur sa page Facebook. L’enseignant suggère au professeur de multiplier les conférences pour mettre en mal le régime RDPC. Il demande également au Président Maurice Kamto d’être cohérent dans sa démarche politique. « En allant défendre les marcheurs du MRC, il reconnaît de facto l’état de droit au Cameroun. Le Président Kamto va se faire humilier par les petits avocats du gouvernement et perdra en crédibilité. », a conclu le Dr Jean Crépin Nyamsi.