[Noso]la paix encore recherchée trois ans après le grand dialogue National

La crise anglophone se poursuit, des exactions se multiplient dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Une certaine opinion appelle encore à un nouveau dialogue entre le gouvernement et les séparatistes. Le Grand dialogue national n’a pas réglé la question de la crise Le Premier ministre Joseph Dion Ngute a présidé le Grand dialogue national Trois ans après le Grand dialogue national, la crise sociopolitique et sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest se poursuit. Les affrontements entre l’armée et les séparatistes font davantage de morts et de blessés. Les deux camps qui s’affrontent continuent de commettre des exactions.