[NOSO] l'armée démantèle un atelier de fabrication d'armes à Buea

L’opération a été menée par les éléments de la gendarmerie nationale dans la localité de Lokounda à Buea Town le lundi 17 octobre 2022, et a conduit à la saisie de plusieurs matériels de guerre, et à l’interpellation d’une vingtaine de personnes. L’armée camerounaise a mené une opération coup de poing le lundi 17 octobre 2022 dans la localité de Mokunda, à Buea Town, dans la région du Sud-Ouest, où un atelier de fabrication d’armes artisanales a été démantelé. Ceci grâce à la bravoure des éléments de la gendarmerie nationale. L’opération a abouti à la saisie d’un important stocks de matériels de guerre, en l’occurrence 2 ceinturons, 8 batteries, 25 munitions de pistolet de 7,37mm, 01 commande à distance, 22 téléphones portables, 01 sac de tramadol, 01 paquet de chanvre indien, 06 fusils de chasse manufacturés, 03 PA artisanaux, 40 canons et crosses pour armes de chasse artisanales et 03 paires de jumelles. Les éléments de la gendarmerie ont pu compter sur la collaboration des populations pour arriver à la découverte de cette cache d’armes. « La brèche nous a été ouverte par un renseignement que nous avons reçu avec la collaboration de la population », a confié le Commandant de la 21e Brigade d’Infanterie motorisée, le Colonel Louis Onambelé, au journal parlé de la Cameroon Radio Television (CRTV) ce mardi 18 octobre 2022. La gendarmerie a ensuite scellé l’atelier de fabrication d’armes, puis a procédé à l’interpellation d’une vingtaine de personnes, mises à la disposition de la Légion de gendarmerie du Sud-Ouest pour besoins d’enquêtes. Il n’est pas superflu de subodorer que cet atelier de fabrication d’armes contribuait à approvisionner les miliciens séparatistes, et à entretenir la guerre.