[Éducation]19 500 actes de naissance remis aux élèves dans l'extrême-Nord

L’opération de distribution a eu lieu mercredi 12 octobre 2022. L’initiative est du ministre de la Santé publique Malachie Manaouda, élite de la localité. 19500 Actes de naissances distribués aux élèves Actes de naissance déjà établis (DR) Le résultat est au-dessus de l’objectif fixé. Au départ, l’initiateur a fixé le nombre d’actes de naissance à distribuer à 10 000. Au final, ce sont 19 000 actes de naissance que les élèves des classes de Cours moyen première année, cours moyen deuxième année et Class 5 du département de Mayo Tsanaga ont reçus. La pièce leur servira à compléter leurs dossiers en vue de présenter les examens officiels en fin d’année scolaire. Pour l’initiateur, il y a lieu d’exprimer sa satisfaction.« L’objectif premier était d’atteindre 10 000 actes mais nous avons pu avoir 19 511 actes de naissance repartis sur l’ensemble du département. Ce qui est un bon taux de réussite », a confié Malachie Manaouda à nos confrères de CRTV radio. L’originaire du département a indiqué l’une des mesures prises pour un établissement optimal des actes de naissance dans cette circonscription administrative. « Nous avons donné des instructions fermes à tous les responsables des hôpitaux pour que les déclarations de naissances soient systématiquement faites au niveau de l’état civil », a déclaré le ministre de la Santé. Entre 2018 et 2019, une étude du Bureau national d’état civil (Bunec) et du Fonds des Nations unies pour l’enfance dénombre plus 1,6 millions d’élèves de la maternelle et du primaire dépourvus d’actes de naissance. La région de l’Extrême-Nord est parmi les plus touchées par le phénomène. Au moins 400 000 enfants de cette localité ne possèdent pas cette pièce qui prouve de leur existence légale. Ainsi, les élites, les autorités administratives et des organisations se mobilisent pour sortir les enfants de l’inexistence légale et leur permettre de poursuivre leur processus d’éducation.