[NOSO] L'armée Camerounais neutralise ‹‹ Field Marshall ››

le chef sécessioniste est tombé hier dans une embuscade tendue par les forces de défense et de sécurité camerounaises. « Field Marshall » est mort. Il est tombé hier mardi dans une embuscade tendue par les forces de défense et de sécurité camerounaises avec la collaboration des populations. Le commandant des « Red dragons », un groupe armé qui opère dans le Lebialem, était traqué par les forces de défense et de sécurité depuis 05 ans aujourd’hui. Field Marshall neutralisé suite à une opération spéciale du #BIR avec l’aide des populations pic.twitter.com/lbcI5LYaCm — Honneur et Fidélité – Armée Camerounaise (@HonneurFidelite) July 12, 2022 De son vrai nom Leke Olivier Fongunueh, « Field Marshall » était activement recherché par l’armée camerounaise. Au point de devenir l’un des sécessionnistes les plus craints sur le front de guerre anglophone. Il est à l’origine de plusieurs attaques meurtrières destinées à semer la peur dans la population, allant même jusqu’ ’à incendier les écoles et à cibler les enseignants et les élèves qui n’appliquaient pas le mot d’ordre de boycott. Annoncé mort plusieurs fois, Field Marshall avait toujours réussi à s’en sortir. Dans une vidéo qui fait le tour de la toile camerounaise le mercredi 2 septembre 2020, le chef ambazonien était apparu dans une tenue du Bataillon d’intervention rapide (BIR), un corps d’élite de l’armée camerounaise. Dans cette vidéo qui dure plus de 10 minutes, le chef rebelle sensibilise les populations sur « l’indépendance » de l’ambazonie, il dresse aussi les populations contre le régime de Yaoundé.