[NOSO] Des amabazoniens veulent perturber le séjour de Paul Biya aux États-Unis

Des leaders Ambazoniens et soutiens de l’indépendance d’un Etat anglophone au Cameroun ont appelé à une manifestation ce mercredi pour protester contre la présence de Paul Biya.

Washington deviendra-t-il le prochain le nouveau Genève pour Paul Biya? Alors que le chef de l’Etat camerounais s’est rendu aux Etats-Unis sur invitation de Joe Biden pour assister au sommet USA-Afrique, des activistes et soutiens séparatistes ont appelé à manifester dénoncer sa présence sur le sol américain.

Dans une vidéo, un leader séparatiste a appelé les soutiens de la cause anglophone, qu’ils vivent aux Etats-Unis ou au Canada à se rassembler à Washington DC pour faire entendre leur voix. « Un appel de clairon pour les Ambazoniens aux États-Unis et au Canada. Faites-le pour vous-même et votre famille, pas pour un groupe ou un leader. L’âme de notre révolution est attaquée. Le tueur et le prêtre en chef avec ses escrocs seront aux États-Unis à l’invitation de @POTUS. Rassemblez-vous le 14 décembre pour exposer le tueur« , a écrit Mark Bareta via twitter. Selon JA, l’activiste anglophone John Mbah Akuro a également lancé à la mobilisation.

 

De son côté, le président Paul Biya entend défendre sa politique dans les régions anglophones où l’armée et les séparatistes s’affrontent depuis près de 5 ans. L’arrivée de Paul Biya aux Etats-Unis intervient quelques jours après l’inculpation de trois citoyens américains d’origine camerounaise pour leurs soutiens à l’effort de guerre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Officiellement, le gouvernement camerounais n’a pas réagi à cette annonce. Ce séjour de Paul Biya aux Etats-Unis risque d’être mouvementé comme ce fut le cas en 2021 à Genève.