[Influenceur] Cynthia fiangan agressée

Lors de son passage sur SUN TV, Cynthia Fiangan, la jeune dame aux mœurs légères qu'on ne présente plus a coulé les larmes de son corps. Une dame sortie de nulle part lui a dit haut ce que pensent réellement une bonne partie des Camerounais. Elle s'est opposée à ce qu'un média lui donne la parole car elle n'est pas un modèle pour la société.

Les paroles de la dame ont percé Cynthia Fiangan qui a fondu en larmes. Devenue inconsolable, l'animatrice de l'émission Yolande Bodiong a fini par lui expliquer qu'il s'agissait en réalité d'une mise en scène mais qu'elle devra être forte pour supporter toutes ces agressions dans vie réelle. Pour l'artiste camerounais Valsero, la vie de Cynthia Fiangan est devenue une opportunité dont profite tout le monde y compris Zizou son nouveau partenaire et la chaîne de télévision Sun Tv.

Cynthia n’a pas changé

Cynthia Fiangan a du mal à se détacher de sa vie de prostituée. Après son séjour carcéral, les Camerounais l’espéraient plus sage mais la jeune dame n’a vraisemblablement pas appris de ses expériences douloureuses. Elle abandonne sa formation de styliste et s’est consacré à sa nouvelle vie de web comédienne.

Bien qu’elle ne soit pas réellement talentueuse elle est soutenue par de nombreux camerounais qui espèrent qu’elle trouvera son chemin par cette nouvelle activité. Le retour sur les réseaux sociaux de Cynthia n’a pas été vu d’un bon œil par tous. Certains internautes l’accusaient de se servir de cette activité de web comédienne pour se livrer à la prostitution.

Les faits semblent leur donner raison. Depuis quelques jours, Cynthia poste sur les réseaux sociaux de nouvelles vidéos d’elles sur le lit avec des hommes. Comme elle sait le faire, ses gestes et mimiques renvoient au sexe. Cette vidéo n’allait pas choquer les internautes si un élément n’était pas de trop dans le décor. Il s’agit de la boite de vaseline qui était à côté de Cynthia Fiangan lorsqu’elle tournait sa vidéo.

Pour les internautes, la présence de cet objet est la preuve qu’il s’agissait d’une scène de tournage de films érotique.