[divers]une femme avoue avoir jeté son enfant dans un puits

Dans la ville de Mbanga, dans le département du Moungo (région du Littoral), une jeune dame avoue avoir volontairement donné la mort à son enfant de moins de trois ans.

C’est au matin du 21 novembre 2022 que le corps sans vie du bébé nommé Franck, âgé de moins de trois ans a été découvert dans un puits, dans la ville de Mbanga.

La mère de cet enfant va aussitôt passer aux aveux à la brigade de gendarmerie de Mbanga. La dame âgée de 22 ans va reconnaitre avoir jeté son fils dans un puits. C’est une consternation pour les habitants de cette ville qui ne comprennent pas les motifs de son geste. « Pour une mère d’enfant c’est incompréhensible, impensable. Bref cela n’a pas de réponse », avance une riveraine et mère d’enfant également.

Pour le moment, elle est en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Mbanga où elle attend d’être présentée au procureur de la République.