[Divers] Yaoundé : un garçon de 18 ans tue son père adoptif à l'aide d'une hache

Il s’appelle Serge Belinga, l’incident malheruex a eu lieu ce dimanche 08 janvier 2023, dans l’arrondissement de Yaoundé IV, département du Mfoundi, région du Centre.

Un garçon de 18 ans tue son père adoptif à l’aide d’une hache. « Âgé d’environ 18 ans, Serge Belinga, fils unique, met un terme à la vie de son géniteur adoptif. Retrouvé mort dans la journée de dimanche 8 janvier 2023, le corps sans vie de Joseph Marie Mekongo baignait dans une marre de sang dans son domicile au quartier nkolndongo non loin de la pharmacie, dans l’arrondissement de Yaoundé IV, département du Mfoundi, région du Centre« , écrit le journaliste Serge Aimé Bikoi.

L’on apprend que dans un premier temps, aucune information ne filtre sur les causes réelles du décès de Mekongo, par ailleurs propriétaire du bar la Terrasse à Nkolndongo face entrée école. Personne ne pige rien, jusqu’à ce que son fils, le présumé meurtrier, ne se dénonce. Elève en classe de Terminale, section anglophone dans un établissement privé de la place, le jeune révèle, selon certaines sources familiales, qu’il a usé d’une hache pour assommer son père dans la nuque.

Le corps sans vie de Joseph Marie Mekongo a été déposé à la morgue de l’hôpital général de Yaoundé

« Une version qui ne rencontre pas l’assentiment de plusieurs personnes. Le présumé coupable, pour ces dernières, s’est fait aider par des complices encore en cavale, dans sa sale besogne. Placé en garde à vue à la Police Judiciaire (Pj), les enquêtes conjointes police – gendarmerie se poursuivent afin d’établir les véritables raisons de cet acte odieux, qui, jusqu’ici, restent inconnues« , ajoute le journaliste de Radio Tiemeni Siantou.

« Fervent supporter du Canon sportif de Yaoundé, club mythique de la capitale politique métropolitaine, le corps sans vie de Joseph Marie Mekongo a été déposé à la morgue de l’hôpital général de Yaoundé« , poursuit Serge Aimé Bikoi.