[Culture] Droit d'auteur : la théorie du ‹‹ danger ›› de Rigobert Song certifiée

Dans un document de la Société civile des droits de la littérature et des Arts dramatiques, Alphonse Bombogo directeur général de ladite société certifie que Djomga Christian Dudieu a effectué le 1 avril 2022 le dépôt de déclaration des œuvres intitulées : « Quand tu sais que tu es en danger, tu n’es plus en danger ! C’est quand tu ne sais pas que tu es en danger, c’est là que tu es en danger. C’est de cela qu’il s’agit », en fois de quoi la présente attestation est établie pour servir et valoir ce que de droit. « C’est un Avocat, il l’a fait pour le compte de son client » Sur la toile, nombreux sont les internautes qui citent Djomga Christian Dudieu, comme un usurpateur. « 1er avril 2022 , poisson d’avril ? Document antidaté ? Djomga Christian vient de « voler » la citation de l’entraîneur Song …Chacun a vraiment ses problèmes dans ce pays. Song aurait dû certifier sa déclaration devenue culte depuis, mais il ne savait pas qu’il était en danger apparemment », poste l’enseignant d’histoire Armand Noutack II. Ce dernier est immédiatement repris en commentaire par l’acteur de la Société civile des réconciliateurs, Me Christian Bomo Ntimbane. « C’est un Avocat, il l’a fait pour le compte de son client », écrit l’avocat au barreau du Cameroun. Song Bahanag et ses Avocats du cabinet DUDIEU AVOCATS ont procédé à une protection complète et globale de ses slogans. C’est ainsi qu’en plus de la SOCILADRA pour le droit d’auteur, les deux slogans ont été déposés comme marques pour les produits de la classe 25 (vêtements pour la pratique du sport) et pour les services de la classe 35 (Publicités) auprès de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) et lui confère désormais des droits exclusifs dans les 17 pays membres.