[Éducation]400 bourses d'excellence scolaire aux élèves méritants à yabassi

Le don est de la fondation Elessa Lothin Sen qui en était à sa 5ème édition. En tout, ce sont 400 bourses d’excellence scolaire qui ont été remises aux élèves méritants de 20 écoles primaires de l’arrondissement de Yabassi, toutes obédiences confondues ce 21 août 2022. Une action de la fondation Elessa Lothin. Des kits comprenant des livres inscrits au programme scolaire, des cahiers, des trousses, gourdes et autres nécessaires pour la rentrée scolaire 2022-2023. A cette 5ème édition de l’opération, le donateur n’a pas dérogé à sa règle d’orienter sa mission dans le domaine social : « toucher des couches à revenue faibles dans des contrées lointaines ».Et les bénéficiaires n’ont pas craché sur le geste : « je suis contente d’avoir reçu ce prix aujourd’hui et je remercie la fondation Lothin pour ce prix. Ces livres vont beaucoup m’aider et m’encourager à continuer mes études et à travailler davantage», a salué Lafleur Kifutfaï, élève en classe de CE2. Mieux que les élèves, ce sont les parents qui poussent un ouf de soulagement, en cette veille de rentrée scolaire, dans une contrée qui semble en avoir été sevré depuis quelques temps : « ce don me va très droit au cœur parce que ça fait beaucoup d’années qu’on n’a pas eu ce genre de soulagement dans l’arrondissement de Yabassi », apprécie Olivier Kuisseu, parent d’élève. « Je tire un grand coup de chapeau à la fondation et je prierai pour que dorénavant ils aient beaucoup de moyens et que Dieu leur donne des moyens pour en faire mieux », souhaite-t-il. L’homme invite à l’occasion les enfants n’ayant pas été du partage du fruit des efforts de la fondation Lothin Elessa, à « se mettre plus durement au travail pour défier ceux qui ont reçu aujourd’hui ». A la satisfaction du bon samaritain de circonstance : « c’est un sentiment de satisfaction et d’appel à la permanence de cette activité. Figurez-vous le bonheur qu’on donne à 400 familles qu’on ne connaît pas, dans un département dont on n’est même pas originaire. L’avoir fait remplit notre cahier de charges sociales et donne la pertinence à notre concept, être utiles pour les autres », se réjouit Louis Deschamps Lothin Elessa, le président de la fondation Lothin Elessa. Surtout que pour cette 5ème édition, la fondation a introduit le livre dans le kit à offrir aux meilleurs élèves. « Dans cet arrondissement pour des questions d’éducation de base, on en a introduit plus de trois mille qui vont rester de manière permanente ; des générations vont passer et pendant trois ou quatre ans, et l’outil didactique sera présent dans cette zone reculée», entrevoit-il.