[Éducation] la suspension des activités du parrainage à l'esstic

C’est la décision prise par le directeur de l’institution de l’enseignement supérieure, le jeudi 12 janvier 2023, 

 

ESsticao.JPG

Retour sur les faits

 

À l’occasion des activités de parrainage à l’Esstic, la 53ème promotion de journalisme a porté son dévolu sur Jean Pierre Amougou Belinga comme parrain. Une sollicitation qui a rencontré l’assentiment du PDG du groupe l’Anecdote à travers une correspondance adressée au président de la promotion. Cette actualité a fait naitre la polémique sur la toile. Au courant de cela, Haman Mana, Directeur de publication du quotidien privé « Le Jour » a adressé une correspondance à madame la Directrice de l’Esstic pour marquer sa non approbation.

La réaction de l’Esstic

 

Après avoir réceptionné le courrier, la patronne de l’institution a directement réagi en suspendant à titre temporaire les activités de parrainage. « Le directeur de l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication porte à la connaissance des étudiants que toutes les activités relatives au « parrainage » sont suspendues », écrit le Pr Alice Nga Minkala.

La polémique autour de cette actualité continue d’enfler sur la toile au point de diviser l’opinion cybernétique. Pendant que d’autres n’approuvent pas pour des raisons d’éthique, ils ne voient pas en Jean Pierre Amougou Belinga un modèle de la profession. D’autres n’y trouvent aucun inconvénient, parce qu’ils pensent que c’est un promoteur de médias et à ce titre, il n’y a pas de problème à ce qu’il soit parrain d’une promotion d’élèves journalistes.

pour trancher, certains qu’il faut remplacer Jean Pierre Amougou Belinga.