[Éducation] Extrême-Nord : les enfants déscolarisés et les non scolarisés au cœur des préoccupations

Depuis l'avènement de l'insécurité dans la région de l'Extrême-Nord en 2014, on dénombre encore plus de 50 écoles toujours fermées. Les parents les plus nantis ont envoyé leurs progénitures dans des localités plus sécurisées. Par contre, ceux issus des couches déshéritées sont hors du circuit scolaire. C'est pour permettre à ces derniers de rattraper le retard qu'un projet vient d'être mis en œuvre. Il s'agit du projet ECHO qui a été lancé ce 5 juillet à Maroua par le délégué régional de l'Education de base. Ce projet est conçu par le "Norvégien rédiger council" et mis en oeuvre par Plan international Cameroun. Il va s'étendre de 2022 à 2024 et concerne les arrondissements de Kolofata et de Logone Birni.