[Économie] Le FCFA dévalué , il faut réduire les importations

Le Cameroun a un déficit annuel de 500 milles tonnes de maïs, ce qui justifie son importation. Reprenant l’agronome J.J Kamguia, le journaliste économique camerounais Albin Njilo, informe que le FCFA a été dévalué. Un dollar vaut désormais 628,5 FCFA. Pour les analystes financiers, cette dévaluation est comme un vaccin pour éviter au Cameroun la dépendance aux importations. Analysons ces importations « Le Cameroun importe le poisson .Oui mais 80% du poisson pêché à Lagdo ou à Maga va directement au Nigeria. Tout le poisson pêché dans le Lom va chez les pays voisins. Le Cameroun importe du riz, mais le même Cameroun exporte l’essentiel de sa production de Lagdo et Maga au Nigeria. Sans oublier que le pays importe plus de 700 milles tonnes alors que sa demande annuelle est de 560 milles selon l’INS. Où va donc l’excédent importé ? », questionne-t-il. Le Cameroun dépense près que 807 milliards de FCFA pour importer des produits alimentaires C’est réexporté. Rappelons que le Cameroun exporte le riz produit par les chinois à Nanga Ekoko. « Le Cameroun a un déficit annuel de 500 milles tonnes de maïs, ce qui justifie son importation. Oui mais le même Cameroun exporte 500 milles tonnes de maïs dans la sous-région. Huile de palme, pâte de tomates, pommes de terres, haricot, y compris les cures dents, le Cameroun dépense près que 807 milliards de FCFA pour importer des produits alimentaires ». Un paradoxe lorsqu’on sait que ce même pays ravitaille toute la sous-région en produits alimentaires. « Le Cameroun doit-il sacrifier sa balance commerciale et dépendre des importations parce qu’il faut satisfaire les pays voisins ? Le Cameroun peut être autosuffisant alimentaire sil ferme ses frontières sous régionales aux exportations des produits alimentaires » conclut Albin Njilo.