[Économie] Vente des produits éclaircissants : France 24 humilie Nourane Foster

La chaîne de télévision France 24 présente le député PCRN Nourane Foster comme une «député controversé de l’opposition». La chaîne de télévision France 24 a diffusé sur ses antennes un reportage en rapport avec ce qu’on appelle généralement dans les rues le décapage. Elle a fait un focus sur le député du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) Nourane Foster. On sait que cette dernière parmi les business qu’elle fait, il y a celui de la commercialisation des boissons décapantes. La chaîne montre par le titre donné au reportage sa position par rapport à ce business de la parlementaire : Boissons éclaircissantes au Cameroun : un business juteux, mais dangereux. «C’est un curieux breuvage commercialisé depuis plusieurs semaines par celui qui est à l’origine de sa conception. Une boisson censée éclaircir la peau, vantée par cette femme d’affaire qui est aussi une député controversée de l’opposition», peut-on écouter dans le reportage de France 24. Dans ledit reportage, pour présenter les effets néfastes sur la santé des boissons décapantes, France 24 a fait intervenir Henriette Meilo dermatologue au centre médical des Roseaux. Elle affirme que les boissons conçues pour dépigmenter la peau peuvent avoir des effets secondaires non seulement sur la peau mais aussi sur d’autres organismes. «La dépigmentation n’a pas seulement d’effets au niveau de la peau. Ca peut entraîner d’autres maladies. Il y a l’hypertension, il y a le diabète et le cancer de la peau», affirme-t-elle. Selon France 24 la député Nourane Foster affirme que la commercialisation de ses boissons décapantes est bien autorisée au Cameroun. Il reste que la réaction du ministère de la Santé reste attendue.