[Économie] Port de Kribi : David Azra ,nouveau DG du terminal à conteneurs

Il a pour mission de faire de cette place un hub portuaire central dans la région.

Sa nomination a été confirmée par voie de communiqué ce 12 décembre 2022. David Azra est le nouveau Directeur général (DG) de Kribi Conteneurs Terminal (Kct), opérateur du terminal à conteneurs du Port autonome Kribi (Pak). Jusque-là directeur administratif et financier de la filiale de Bolloré Transport & Logisitics au Gabon, il remplace Eric Lavenu, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

 « C’est pour moi une grande fierté de rejoindre les équipes de Kct et de poursuivre le développement de cette entreprise. Avec nos partenaires, nous allons continuer à développer les activités, offrir à nos clients des solutions compétitives et participer à la croissance socio-économique du Cameroun et des pays de la sous -région du Golfe de Guinée», a déclaré le nouveau DG.

Titulaire d’un diplôme d’expertise financière de l’École supérieure de gestion et finance de Paris, M. Azra revendique une solide connaissance du continent africain. Son arrivée intervient trois mois après la signature d’un avenant à la convention de concession de Kct. L’ambition de son employeur, rappelée par le directeur général ports et terminaux de Bolloré Ports, Olivier de Noray, est de faire de cette place un hub portuaire central dans la région à même d’offrir des prestations de haut niveau à des coûts très compétitifs.

Rappelons que Kct est constitué d’un groupe d’actionnaires camerounais, de Bolloré, de la Compagnie maritime d’affrètement et de son partenaire, la Compagnie générale maritime (Cma Cgm) et de la China Harbour Engineering Company (Chec). Ce consortium est le concessionnaire du terminal à conteneurs du port en eaux profondes de Kribi. Présenté comme la véritable porte d’entrée sur le Cameroun et ses pays de l’hinterland (Tchad et République centrafricaine), les opérateurs de ce terminal ne cachent pas leur ambition de faciliter l’essor du commerce régional et accélérer la croissance économique du Cameroun, mais également de se positionner comme un hub de transbordement de référence.