[Sport]le général semengue conteste la dissolution de la Lfpc par la FECAFOOT

La Fédération Camerounaise de Football qui avait déjà tenté en juillet 2021 dernier de dissoudre la Ligue de Football Professionnel du Cameroun, a récidivé le 27 juillet dernier à Douala, lors d'une assemblée générale ordinaire que présidait Samuel Eto'o Fils. Seidou Mbombo Njoya, son prédécesseur qui avait essayé avant lui, avait essuyé un échec cuisant à la CCA et au TAS. Le Général Pierre Semengue, nommé par Samuel Eto'o Fils pour diriger un Conseil Transitoire du Football Professionnel, conteste de nouveau la dissolution de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun dont il est également le président : «Le 27 août 2022, la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) a tenu une session ordinaire de son Assemblée Générale sanctionnée par un communiqué final dont la résolution n°16 indique qu’elle « valide la dissolution de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC) ». Ainsi, la LFPC constate que les tentatives de suspension et de dissolution précédentes soldées par des échecs cuisants dans les procédures TAS/2020/A/6783 et TAS/2020/A/7513 n’ont pas servies de leçons. Ce qui est bien regrettable. Jalouse de son autonomie, la LFPC, personne morale de droit privé camerounais dont le fonctionnement légal est régi par les lois et statuts suivants : * la loi n°99/011 du 20 juillet 1999 relative à la liberté d'association, * la loi n°2018/014 du 11 juillet 2018 portant Organisation et Promotion des Activités Physiques et Sportives au Cameroun, et e ses Statuts du 03 novembre 2014 La LFPC est couverte par le récépissé de déclaration d'association n°00000573/JRDA/J06/BAPP délivré le 23 mai 2012 et se voit à nouveau contrainte de contester, conformément aux voies de droit, cette énième tentative de violation grave des textes par la FECAFOOT.» , lit-on dans le communiqué signé le 30 août 2022 à Yaoundé, par le général des Corps d'Armée, Pierre Semengue. Ce communiqué est publié au moment où l'une des figures de proue de cette ligue et pas moins opposant farouche à la présidence de Samuel Eto'o, le président de l'étoile filante de Garoua, Abdouraman Hamadou Babba, annonce sa présence à Lausanne où il est allé déposer un recours au Tribunal Fédéral Suisse, pour demander l'annulation des sentences du TAS qui confiment Samuel Eto'o Fils à la présidence de FECAFOOT. Il ne fait l'ombre d'aucun doute qu'une nouvelle bataille sera engagée entre la LFPC et la FECAFOOT dans les prochains jours. Le séjour de Samuel Eto'o Fils à la FECAFOOT s'annonce plus que jamais tumultueux.