[Sport] Un média sportif répond à Samuel Eto'o qui dit écrire son ‹‹ histoire ››

Selon le magazine, il est normal qu’on parle du président de la Fecafoot ; c’est le principe de la démocratie. Le média sportif Cfoot a réagi à la suite des propos du président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) tenus lors de sa rencontre avec les influenceurs, le dimanche 14 août 2022. « En clair, il [Samuel Eto’o] est président de la Fecafoot, mais il estime qu’on ne doit ni écrire sur lui, ni commenter ses actes et décisions ? », a écrit le magazine sportif dans une sortie sur sa page facebook ce mardi 16 août 2022. Et d’ajouter qu’« on peut être parfois d’accord : c’est le principe de la démocratie en République, mais ça ne fait pas de nous des adversaires, encore moins des ennemis. Ton job c’est de décider, et le nôtre c’est de commenter tes décisions : c’est aussi notre façon de participer à ta belle histoire, notre façon de l’aider, d’aider le Cameroun ». En effet au cours de la soirée qu’il a organisée dimanche dernier à Yaoundé en l’honneur des « influenceurs » camerounais, le patron du football camerounais a fait comprendre à ses hôtes que ses détracteurs ou ses critiques n’avaient aucune « vision ». « […] Je n’aime pas commenter l’histoire. J’écris mon histoire, les autres la racontent. C’est pourquoi vous voyez ceux-là même, qui n’ont aucune vision, qui écrivent à longueur de journée sur moi… Je les lis, je les écoute. Mais le travail que je donne à cela, c’est qu’ils vont commenter et ils commenteront toujours […] », déclare Samuel Eto’o.