[société] un réseau de fabricants de faux billets démantelé à Maroua

Quatre trafiquants des faux billets de banque parmi lesquels trois originaires de la Région du Nord-Ouest et le dernier, un ressortissant de la partie septentrionale du Cameroun ont été arrêté par la compagnie de gendarmerie de Maroua avec en leur possession trois millions de billets contrefaits.

Un réseau de braqueurs et de fabricants des faux billets de banque vient d’être démasqué dans la ville de Maroua par les éléments de la compagnie de gendarmerie. Ils ont été appréhendés avec 3 millions de faux billets en leurs possessions. Des billets contrefaits qui inondaient les marchés de la cité capitale de l’extrême-Nord et qui ont fait plusieurs victimes. Le groupe, formé de 4 personnes dont l’âge varie entre 28 et 35 ans compte 3 originaires de la Région du Nord-Ouest et le dernier est ressortissant du grand Nord.

Ce réseau de faux-monnayeurs est actif dans les régions en proie aux crises sécuritaires qui alimentent l’insécurité au Cameroun depuis 2013 en ce qui concerne Boko Haram dans l’Extrême-Nord et 2016 dans le cadre de la crise anglophone, communément appelé crise du NOSO dans le pays. Leur mode opératoire est décrit par les éléments de la gendarmerie nationale. « Ils usent de leur profil intellectuel pour appeler les usagers via Orange Money. Les billets en coupure de 10 mille sont fabriqués à partir d’une machine installée Bamenda où se fait le ravitaillement », indique le commandant de Brigade. 

Cette opération a été rendue possible grâce à la dénonciation de la population. La gendarmerie national salut la coopération de la population de Maroua qui a permis de faciliter leur capture et invite cette dernière à doubler de vigilance « Tout est parti dans la soirée de 30 novembre 2022 ou nous avons été alerté par les usagers d’un gang formé des nommés. Ce groupe est formé depuis Bamenda et leur spécialité est la fabrication des faux billets et ils recherchent des endroits à forte affluence. C’est-à-dire le jour des marchés pur écouler ces billets contrefaits. « Si cette opération a réussi, c’est grâce à l’apport de la population », exit le commandant de compagnie de Maroua. La bande est détenue à la compagnie de gendarmerie de Maroua. Elle sera déférée au parquet pour que justice soit rendue.