[Société] Protection de l'environnement La solution qui vient du charbon écologique

En collaboration avec les autorités administratives, municipales et traditionnelles de l'arrondissement de Mokolo, l'organisation internationale Lutheran Word Federation multiplie, en ce moment, les formations dans la fabrication du charbon écologique dans le département du Mayo-Tsanaga. Sont concernés: les réfugiés nigérians, les personnes déplacées internes et les populations hôtes, tous victimes du conflit Boko Haram. L'objectif visé est d'améliorer les conditions de vie des populations explique Ezékiel Kodji, chef de bureau LWF-Maroua. Pour sa Majesté Wouyak Bizaha, chef traditionnel de Sirak-Goraï, dans l'arrondissement de Mokolo, cette action vient à point nommé, au-delà de réduire la pression de l'homme sur l'environnement, elle vient résoudre plusieurs autres problèmes susceptibles d'être des sources de conflits entre les communautés déjà assez affligées dans les zones affectées par le conflit Boko Haram.