[société] les microbes sèment terreur et désolation à Douala

Le phénomène des microbes ont repris de plus belle au Cameroun. Au moment où nous mettons en ligne ce texte, plusieurs quartiers sont attaqués par ces jeunes délinquants qui sèment terreur et désolation.

Après Akwa, "les microbes" terrorisent en ce moment les populations de MAKEPE aux alentours de la direction technique orange Cameroun. Pour l'heure, nous ne connaissons pas les mobiles de cette descente musclée du groupe de brigands le plus redouté de la ville Douala, dans le 5e arrondissement de la capitale économique, renseigne plusieurs sources.

« Makepe, New Bell, Makea, Ndogpassi contrôlés par les microbes. Plusieurs commerces éventrés ! Où sont les forces de l'ordre championnes en répression politique ? », se demande Nzui Manto.

Des étudiants en détresse se sont enfermés dans les amphis de l'université de l'ESSEC envahit par les microbes !