[Santé]le centre pasteur ouvrira un nouveau centre de prélèvement d'analyses médicales ce jour

En effet, l’ouverture de cette structure annexe résout le problème de la longue attente que connaît déjà l’hôpital proche de l’hôpital de Yaoundé, qui connaît régulièrement de longues files d’attente de patients, cherchant les résultats de leurs examens de santé. Le laboratoire médical du Centre Pasteur du Cameroun (CPC) vise à améliorer la qualité et l’accessibilité de ses services, pour une meilleure prise en charge des usagers camerounais. En effet, à partir de demain mardi 20 septembre, le laboratoire sera doté d’une nouvelle infrastructure complémentaire à Yaoundé, au lieu-dit Ngousso-Rail. En effet, l’ouverture de cette structure rattachée au Centre Pasteur au Cameroun a résolu le problème des longs délais d’attente des patients cherchant les résultats de leur bilan de santé, déjà connu de celui situé près de l’hôpital de Yaoundé. Le Centre Pasteur du Cameroun est un organisme technique du Ministère de la Santé (Minsante), un établissement public à caractère administratif, doté de l’autonomie financière et de la personnalité juridique. Elle a été fondée en 1959 à Yaoundé et possède une annexe à Garoua depuis 1985 et une succursale à Douala depuis 2004. Sur la base de la Stratégie Sectorielle Santé et du Document de Réduction de la Pauvreté, les infrastructures de Ngousso-Rail devraient répondre au mieux aux besoins d’expertise scientifique et aux besoins d’intervention du Ministère de la Santé, intégrant ainsi les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) des Nations Unies. L’une des missions prioritaires du CPC est également de sensibiliser les étudiants et les professionnels à une meilleure prise en charge des patients. Pour cela, elle dispose d’une école de formation de techniciens médico-sanitaires avec une formation de 3 ans.