[Santé] Variole du Singe : le ministre de la défense met les soldats en garde

Joseph Beti Assomo invite les soldats à observer des mesures d’hygiène strictes et de reporter tout cas suspect. Avec une quarantaine de personnes affectées dans le pays, Joseph Beti Assomo prévient les forces de défense et de sécurité sur la menace de la variole du singe. Dans un message porté du 22 octobre 2022, adressé à l’ensemble des corps de la gendarmerie et de l’armée, le ministre de la Défense invite les soldats à observer des mesures d’hygiène strictes et de reporter tout cas suspect. Il s’agit notamment d’éviter les morsures d’animaux, ainsi que tout contact avec une personne malade, ses selles et ses urines. Les animaux présentant des lésions cutanées doivent également être évités, tout comme ceux morts de la variole du singe. Tout soldat présentant les céphalées, courbatures, fièvre, frissons, asthénie, myalgies, dorsalgie, adénopathie, éruption cutanée disséminée doit automatiquement être conduit dans une formation sanitaire. En rappel, 9 cas confirmés de variole du singe ont été enregistrés dans les régions du Centre, Sud, Sud-Ouest, Nord-Ouest et Littoral. 2 personnes en sont mortes et 48 cas suspects ont été recensés.