[Santé] Abus de drogue : près de 1000 nouveaux patients demandeurs de soins en 2021

Ce chiffre a été révélé le 6 juillet par le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie. Face à la presse hier à Yaoundé, le ministre de la Santé a dressé l’état de la consommation de drogue au Cameroun. D’après Manaouda Malachie, les chiffres sont alarmants. De 10% en 2017 à 22% en 2019, le nombre de patients demandeurs de soins dans les régions de conflits (Extrême-Nord, Nord-Ouest et Sud-Ouest) est de 946 en 2021. Soit plus de 43% de nouveaux cas récences. Ces données, précise le Minsanté, sont recueillies auprès des centres de soins d’accompagnement et de prévention en addictologie logés dans les hôpitaux de 1er et 2e catégorie du Cameroun. Les drogues les plus consommées sont le tramadol, le tabac, la chicha…Leur consommation, explique Manaouda Malachie, a été accentuée par les vagues successives de la covid qui ont entrainé des conséquences telles le stress, l’anxiété, les troubles de sommeil, les dépressions, une accentuation des inégalités sociales ayant exposé les plus fragiles à une surconsommation de l’alcool et des drogues. Malgré ce sombre tableau, le Minsanté rappelle que le gouvernement est engagé à lutter avec acharnement contre le trafic illicite et la consommation des drogues. Son point de presse d’hier rentrait dans le cadre de la clôture des activités de la 35e journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite des drogues.