<p>[religion] Mgr Philippe Alain Mbarga célèbre l'an 6 de son sacre</p>

L'événement a coïncidé, cette année, avec l'Immaculée conception et la fête diocésaine des récoltes.

Ce jeudi, 8 décembre 2022, était jour de joie et d'allégresse à la cathédrale saints Anne et Joachim d'Abang. Le siège du diocèse d'Ebolowa a été le théâtre d'une triple célébration, pour un triple motif d'action de grâce et de communion entre Monseigneur Philippe Alain Mbarga, l'ordinaire des lieux, et le peuple de Dieu qu'il conduit. 
En effet, le 6e anniversaire sacre épiscopal du successeur de Mgr Jean Mbarga, actuel archevêque métropolitain de Yaoundé, a coïncidé avec l'immaculée conception et la fête diocésaine des récoltes. La messe pontificale, célébrée dans la pure tradition de l'église catholique romaine, a drainé, en cette circonstance solennelle, le gratin politico-administratif du Sud, avec à sa tête le secrétaire général des services du gouverneur, Alexandre Legrand Ngoutcheme, représentant le gouverneur Félix Nguele Nguele, les représentants de nombreux membres du gouvernement, les membres d'honneur de la cathédrale et un parterre de responsables des autres confessions religieuses.
En revisitant le chemin parcouru, il ressort des témoignages que le prélat,qui a placé son magistère sous le signe du travail acharné, a engagé son diocèse dans une véritable révolution aux plans socio-économique et spirituelle. En six années d'évangélisation de proximité, le pasteur compte à son actif la création d'une école biblique, la création de nombreuses paroisses et zones pastorales et la formation de plusieurs prêtres. 
Au plan infrastructurel, en plus des travaux en cours de rénovation de la cathédrale, Mgr Philippe Alain Mbarga compte, entre autres réalisations, la construction d'une salle polyvalente de fêtes, l'extension des salles de classe au petit séminaire saint Jean XXIII, la construction d'un collège catholique au quartier Adoum, et celle en cours d'un centre pastoral...