[politique] démission,la lettre du maire qui a mis à nu le pcrn

Me Daniel Ngambi Boog est avec avocat au barreau du Cameroun et ancien premier adjoint au maire de la commune de Ngog-Mapubi dans le département de Nyong-et-Kelle. Le 02 décembre 2021, il a envoyé à Cabral Libii sa lettre de démission. Le juriste liste les maux dont souffre le PCRN. Il accuse ses anciens camarades politiques d’être ades mateurs et imposteurs. CamerounWeb vous propose l’intégralité de la lettre.

Objet : Ma démission officielle du PCRN

Monsieur le président ;

Mon engagement et mon attachement à vos idéaux politiques ont buté à une fatalité qui me fait tirer certaines conclusions, notamment, celle dont l'ultime recours porte sur le choix de la démission irrévocable ;

Je me dois en principe l'obligation de réserve, sauf que, mes convictions politiques personnelles et ma probité morale ne me permettent plus de cheminer avec une grégaire d'amateurs, où calomnies, médisances et impostures ont élu domicile ;

Sur ce je vous prie monsieur le président de prendre officiellement acte de ma démission comme adhérent ou membre de votre parti politique et ce avec toutes les conséquences de droit ;

Vous voudrez bien accuser bonne réception ;

Dans l'attente, je vous prie de croire monsieur le président en l'assurance de ma parfaite considération