[politique] sénatoriales, le collège électoral est convoqué pour le 12 mars 2023

Le président de la République Paul Biya a signé un décret y relatif ce vendredi 13 janvier 2023.

De la parole à l’acte, le chef de l’État vient de concrétiser l’annonce qu’il a faite le 31 décembre 2022 lors de son message à la Nation. « Les élections sénatoriales qui se tiendront en 2023 seront l’occasion de consolider l’option de décentralisation que nous avons  prise, en renouvelant la Chambre haute de notre Parlement, qui représente les collectivités territoriales décentralisées », avait-il déclaré.

Conditions d’élections

Au Cameroun, c’est la loi du 14 juillet 2006  qui fixe les conditions des élections sénatoriales. Selon l’article 3 de ladite loi, chaque région est représentée au Sénat par 10 sénateurs dont sept élus au suffrage universel indirect sur la base régionale et trois nommés par décret du Président de la République. Les 07 sénateurs élus sont rééligibles alors que le mandat des 03 sénateurs nommés est renouvelable. Au total, 70 sénateurs seront élus et 30 autres nommés par le président de la République. La durée du mandat des sénateurs est de 05 ans.

Conditions d’éligibilité

 

L’article 9 de la loi portant élections des sénateurs renseigne que tout candidat à la fonction de sénateur doit:
– jouir de la plénitude de ses droits civils et politiques et avoir 40 ans révolus à la date de l’élection;
– être citoyen camerounais d’origine;
– justifier d’une résidence effective sur le territoire de la région concernée.

Mode du scrutin

 

D’après l’article 07 de la loi précédente, le scrutin pour l’élection des sénateurs est un scrutin mixte à un tour, comportant un système majoritaire et un système de représentation proportionnelle. En effet, chaque parti politique prenant part à l’élection présente une liste complète de 07 candidats choisis parmi ses membres. Pour chaque siège, il est prévu un candidat titulaire et un suppléant. Le candidat titulaire et le suppléant se présentent en même temps devant le collège électoral. L’alinéa 3 de cet article précise que la constitution de chaque liste doit tenir compte des différentes composantes sociologiques de la région. Lorsqu’une liste a obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés, elle est proclamée élue et remporte la totalité des 07 sièges mis en compétition. Les sénateurs sont élus dans chaque région par un collège électoral composé des conseillers régionaux et des conseillers municipaux.

Les dernières élections sénatoriales remontent au 25 mars 2018. Marcel Niat Njifenji est l’actuel président du Sénat.