[Politique] Ni John Fru Ndi accusé de vouloir chasser un cadre du SDF

Le Chairman Ni John Fru Ndi est accusé de chercher à radier le vice-président régional du SDF de Centre Parfait Mbvoum. Alors qu’il était déjà aux oubliettes après l’épisode de ses nominations controversées, le Chairman Ni John Fru Ndi refait parler de lui. Le président-fondateur du Social democratic front (SDF) est accusé de vouloir radier des rangs de son parti politique Parfait Mbvoum. Le lanceur d’alerte Boris Bertolt affirme que Parfait Mbvoum est considéré par le Chairman comme l’instigateur des troubles dans la région du Centre. Cependant, ne pouvant pas l’exclure à ce motif, Ni John Fru Ndi affirme que Parfait Mbvoum a été témoin contre lui dans une affaire au tribunal. Le mis en cause ne reconnait pas ces faits. «Les membres du NEC s’opposent à cette démarche anti statutaire qui ne se fondent sur aucun argument statutaires, et surtout qu’en période de renouvellement, aucun membre ne saurait être exclu qui plus être, un membre élu. Deux semaines plus tard, le Chairman revient à la charge et demande le départ de Aloys Parfait Mbvoum comme Président de la Sous-Commission renouvellement de la Mefou Afamba et ne souhaite plus le voir dans une sous-Commission et même dans les activités du parti. Le Président de la commission sans un moindre document écrit, s’exécute. Le 19 Août 2022,il est programmé une élection Régionale du Centre. Elle est renvoyé siné di au Motifs que Mbvoum est Candidat à la Vice-Présidence Régionale et soutenu par le Président Régionale Emmanuel Ntonga», écrit Boris Bertolt. Avec cette nouvelle affaire, on peut affirmer que le SDF n’est pas encore sorti de la zone de turbulence. Le parti de l’opposition qui fut autrefois le premier et principal challenger du RDPC risque une implosion à cause de ses guerres intestines.