[Politique] Le MRC condamne l'agression à la prison de Kondengui du coordonnateur national du parti

Dans le communiqué signé par son secrétaire général Me NDONG Christopher NVEH, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun affirme que son militant Pascal Zamboue a été sauvagement agressé et humilié. C’est par la plume du secrétaire général (SG) du parti Me NDONG Christopher NVEH que le MRC a tenu à exprimer sa désapprobation du traitement subi par son militant Pascal Zamboue. Le parti politique dirigé par Maurice Kamto indique que ce dernier a été agressé et humilié devant sa femme. «Le MRC porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que Monsieur ZAMBOUE Pascal Coordonnateur National du Parti, otage du régime à la prison centrale de Yaoundé, a été sauvagement agressé et humilié ce 08 juillet 2022 en présence de son épouse par le gardien de prison Nkoa en service dans cette prison immonde», peut-on lire dans la correspondance du MRC. Le MRC condamne le fait que son militant ait été violenté devant son épouse. Par ailleurs, il dénonce ce type de traitements que subissent ses militants incarcérés et pour qui il crie justice. «Ce gardien de prison tortionnaire a déshabillé et déchaussé Pascal ZAMBOUE devant sa femme sous le prétexte qu’ils étaient assis sur un banc du greffe, banc qui était pourtant à moitié vide. Jusqu’où iront ils avec ces traitements inhumains sur les militants du MRC injustement incarcérés ? Le MRC s’insurge contre cette déshumanisation et demande la libération immédiate et sans condition de tous ses militants injustement et illégalement détenus dans les prisons du Cameroun», a écrit Me Christopher Ndong Nveha.