[politique] la section rdpc tient sa conférence à bertoua 1er

« Fidélisation et élargissement de la base électorale de la section ». C’est sous ce thème que se sont tenus les travaux de la toute première conférence conjointe des sections Rdpc, Ofrdpc et Ojrdpc du Lom et Djérem sud 1, les 16-17 décembre derniers à la maison du parti de Bertoua.

Deux jours pour réveiller les lieutenants du parti dans la section Rdpc Lom et Djérem sud 1 à Bertoua 1er. Sur la table pas moins de huit exposés pour donner du contenu et de la matière aux travaux, et surtout pour continuer de donner vie au parti du flambeau ardent, situé au cœur de la capitale régionale et départementale. Les militants des 22 sous sections, 59 comités de base et 1023 cellules sous l’encadrement du Pr Joseph Kanke, chargé de mission au Comité central, ont pu s’abreuver sur les sujets d’importance tels : la connaissance du parti et le rôle des conférences de section, le Rdpc comme instrument de rassemblement et de développement. En très bonne place, l’épineuse question de la discipline du parti, gage des victoires à venir du Rdpc sans laquelle rien n’est possible par le Pr Joseph Kanke, et en thème central, la fidélisation et l’élargissement de la base électorale du parti par le Pr Claude Kiamba. Pour rendre plus digeste et bénéfique la conférence conjointe, confie le président Sa Majesté Alphonse Baman Bara : « je voudrais de prime abord indiquer que le parti se porte très bien dans notre section. Et que la sérénité règne. Tous les camarades aux affaires hier sont avec nous pour le bien du parti. Maintenant, nous avons invité les responsables des services déconcentrés de l’état, à savoir : le Minader, le Minepia, le Minjec, le Minefop, le Fne qui nous ont édifié sur les opportunités de développement. Car, seule la politique ne suffit pas pour armer les militants qui doivent soutenir et contribuer à leur manière non seulement pour le parti, mais qu’ils soient autonomes, afin d’être plus utiles ».
Au terme de deux jours d’intenses travaux, la moisson a été bonne. « Je suis satisfait de la qualité des travaux et surtout des contributions significatives qui vont relancer la machine du parti dans cette stratégique section de la région de l’Est. Ces travaux qui s’achèvent sont donc considérés comme une rentrée politique dans cette section. » Badel Ndanga Ndinga laisse entendre par là toute la vitalité du parti à la base, dans cette section qui s’apprête comme l’ensemble des sections du Cameroun, à renouveler leurs représentants au Sénat. L’hon Antoinette Ngbangbaye Epse Narke, présidente de la section Ofrdpc ajoute : « Nous avons demandé aux femmes de saisir les opportunités que nous ont présentées les structures de l’Etat pour ne pas être dépendantes. Aussi, il est impératif pour les femmes de cesser d’attendre tout des hommes. Une prescription de nos textes de base. Je me réjouis du fait que le message soit passé, au vu des interventions. » Dans une ambiance fraternelle, les présidents des autres sections sœurs ont été chaleureusement bien accueilli lors des travaux qui se sont achevés par une motion de soutien au Président national, Son Excellence Paul Biya.