[Politique] Jeune Afrique essaie-t-il de ‹‹ sauver ›› Maurice Kamto ?

C’est la question que certains camerounais se posent après la publication d’un article intitulé : « Cameroun : coincé entre Paul Biya et Maurice Kamto, Cabral Libii joue la carte media » sur le site internet du magazine. « Cameroun : coincé entre Paul Biya et Maurice Kamto, Cabral Libii joue la carte media ». Tel est le titre d’un article publié le 24 octobre dernier par le Jeune Afrique sur son site internet. Cet article suscite beaucoup de commentaires sur les réseaux sociaux. Militant du RDPC, Yves Bienvenu Abama se demande si Jeune Afrique ne cherche pas à « sauver » Maurice Kamto., le président national du MRC. « Incroyable !!! Jeune à fric essaie grossièrement de sauver Kamto entre les mains de nos amis les proposants !!! Ce journal pousse le culot jusqu’à faire une comparaison entre le président d’un parti national et le président d’un petit parti ethno-régional !!! Voilà une preuve supplémentaire pour montrer que les talibans ont infiltré ce journal autrefois crédible !!! », réagit-il sur Facebook. Dans l’article de Jeune Afrique, l’on apprend que le 06 octobre dernier, naissait « tabloïd intitulé Capitale Info. Le mensuel, qui promet de « traiter les informations en profondeur », vient enrichir l’offre, déjà très abondante, des titres de presse nationaux. », écrit le magazine panafricaine. « Cabral Libii s’est-il décidé à lancer ses propres canaux de propagande ? Le journal Capitale Info est en effet le prolongement de la radio Capitale FM, qui diffuse depuis décembre 2021. Cette fois-ci déjà, et en dépit du fait que le nom de Cabral Libii n’apparaissait pas officiellement, c’est bien lui qui avait coupé le ruban lors de l’inauguration du siège de la radio, à Odza, dans la banlieue de Yaoundé », lit-on.