[Politique] Auréole Tchoumi révèle les vrais raisons de son départ du MRC

Selon le journaliste, au MRC, les problèmes existentiels des Camerounais semblaient « superficiels.» Plusieurs mois après sa démission du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), Auréole Tchoumi révèle afin les raisons de son départ de cette formation politique. « En 2017, j’ai décidé de m’engager en politique en entrant au MRC. Mais 4 ans après, j’ai compris que le véritable enjeu était le remplacement de Paul Biya par notre leader. Les problèmes existentiels des camerounais semblaient superficiels. Dans mon plan de communication 2021, j’ai accordé 20% à la communication médiatique et 80 aux actions marketing et de publicité politiques. Mais contre toute attente, il a été invalidé. Plusieurs autres combats en interne relatifs aux cartes, à la structuration de la communication, au fonctionnement des organes…ont montré que je me fourvoyais complètement. Mais c’est l’ensemble des attaques formulées contre CPE qui m’a convaincu que j’étais au mauvais endroit. », raconte-t-il lors d’un entretien accordé à Actucameroun. Sa démission de l’AFP L’ancien militant de l’AFP constate que « l’opposition est dans une optique de remplacement, chacun veut juste aider son leader à prendre le fauteuil de Biya. En attendant on passe aisément le clair de notre temps sur les réseaux sociaux à s’injurier. » Sur sa démission de l’AFP, l’ancien militant du MRC accusé Cyrille Sam Mbaka de n’avoir pas respecté leur accord. « Mon accord avec le Président Mbaka était clair, 30% de media et 70% de terrain. Aujourd’hui je pense que vous pouvez tous constater que l’AFP est 100% médias. C’est vrai que c’est un Parti en renaissance et qu’il faut des moyens, mais je n’ai pas senti une réelle volonté de prioriser le terrain. Surtout qu’en tant que Senacom, j’ai constaté que les habitudes médiatiques du Président étaient quasi inébranlables. Je n’avais vraiment pas de contrôle sur la programmation. Pour ne contrarier personne, j’ai choisi de démissionner. », confie l’ancien journaliste de radio Equinoxe.