[NOSO]5 prêtres,une religieuse et deux laïcs enlevés au sud-ouest

Dans une déclaration datée du 18 septembre, Mgr Andrew Nkea, archevêque de Bamenda, dans le nord-ouest du Cameroun et président de la conférence épiscopale de ce pays, a annoncé lenlèvement de 5 prêtres, dune religieuse et de deux laïcs. LÉglise catholique continue de subir les effets de la crise anglophone dans laquelle sempêtre lextrême ouest du Cameroun depuis 6 ans. Vendredi 16 septembre, a eu lieu un enlèvement inédit : 5 prêtres et une religieuse, ainsi que deux laïcs, ont été enlevés à la paroisse St Mary de Nchang, dans le diocèse de Mamfé, dans le sud-ouest du pays, et leur église paroissiale, incendiée. Réagissant à cet enlèvement, Mgr Andrew Nkea, archevêque de Bamenda et président de la Conférence épiscopale du Cameroun a publié un communiqué, dimanche 18 septembre. Dans ce texte, il exprime le « grand choc » et l« horreur totale » des évêques anglophones réunis au sein de province ecclésiastique de Bamenda. « À lheure actuelle, aucune raison concrète na été donnée pour cet acte odieux contre la maison de Dieu et les messagers de Dieu », ajoute-t-il dans ce communiqué. Enlèvements et meurtres Dans la suite de ce communiqué, larchevêque de Bamenda rappelle que depuis le début, en 2016, de la crise anglophone, lÉglise est ciblée par des attaques, actes dintimidation et enlèvements dans le nord-ouest et le sud-ouest.