[noso] situation sécuritaire calme et sous contrôle au sud-ouest

C’est le principal résultat de la deuxième mission du contrôle opérationnel et d’évaluation du général de corps d’armée, chef d’état-major des armées à Douala ce 6 décembre.

Evaluer la situation sécuritaire et sanitaire au niveau opératif et tactique en cette veille de fêtes de fin d’année. C’est l’un des objectifs majeurs de la mission du contrôle opérationnel et d’évaluation effectuée hier, 6 décembre par le général de corps d’armée, chef d’état-major des armées, René Claude Meka dans la deuxième région militaire interarmées (RMIA 2). Pour ce conclave sécuritaire, le général René Claude Meka était accompagné du chef d’état-major de l’armée de terre, le général de division Baba Souley ; du directeur central de la coordination de la Gendarmerie nationale, le général de brigade Elokobi Daniel Njock. Etaient également présents, le commandant de la deuxième région militaire, le général de brigade aérienne Benoît Bede Eba Eba et le commandant de la deuxième région de gendarmerie, le général de brigade Ekongwese Divine Nnoko. En sa qualité de responsable des opérations militaires, le chef d’état-major des armées a mené cette mission afin de mieux recadrer les acteurs des forces de défense et de sécurité sur le terrain sur les questions sécuritaires. Cette mission a également permis de jauger le niveau du moral et l’état d’esprit des hommes mais aussi de s’enquérir de la prise en compte par les différents responsables des directives et orientations du chef d’état-major des armées. 
« Cette réunion se tient après celle du 5 décembre présidée par monsieur le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense qui donnait déjà un aperçu de la situation globale dans tout le Cameroun. C’est une situation calme et bien maîtrisée. Il était question pour le chef d’état-major des armées de venir voir au plus près les particularités de celles du Littoral et du Sud-Ouest qui font partie de notre zone de responsabilité.