[NOSO] 3 morts et une dizaine de maison incendiées

C’est à la suite des raids lancés par l’armée depuis le weekend dernier à Yer et Bai Panya.

D’après des sources concordantes, trois personnes tuées et une dizaine de maisons ont été incendiées à la suite des raids militaires ces derniers jours dans les régions agitées du Nord-Ouest et le Sud-Ouest (NOSO). Selon des informations, le 17 décembre 2022, l’armée aurait envahi Yer, un village du département de Bui, dans la région du Nord-Ouest, et incendié au moins dix des maisons.

Elle aurait abattu trois civils pendant cette opération de ratissage qui visait des séparatistes armés dans cette localité. Deux jours plus tard, le 19 décembre, les militaires seraient descendus sur Bai Panya, une localité du département de la Meme de la région du Sud-Ouest, où ils auraient brûlé des maisons, emportant au passage de l’argent et d’autres objets de valeur.

Des accusations non confirmées par l’armée qui n’a pas encore réagi, alors que des vidéos sur ces exactions inondent la toile depuis le weekend dernier. Rappelons que depuis le début de la crise anglophone, l’incendie des maisons est récurrent dans les deux régions anglophones du Cameroun, où l’armée et les séparatistes se rejettent souvent la responsabilité.