[Divers] Yaoundé : il retrouve sa moto volée dans la broussaille

Coup de bol pour un conducteur de moto-taxi à Yaoundé. Blaise Pascal Ngankam, la trentaine sonnée, a retrouvé hier au petit matin son engin volé quelques heures plus tôt à son domicile. La scène se déroule au quartier Nkoulou, plus précisément au carrefour Pressé Pressé, non loin de l’IAI. Vers 3h, raconte la victime, l’alarme de sa moto garée dans la cour retentit. La maisonnée sort précipitamment, mais l’engin a disparu. Convaincus que les malfrats ne sont pas loin, Blaise Pascal et les siens organisent une battue avec les voisins jusqu’à 5h. Mais ils ne retrouvent que la chaine de sûreté coupée et jetée derrière un atelier de soudure. Loin de se décourager, le moto-taximan entreprend, à la faveur des premières lueurs du jour et de la rosée, de suivre les traces laissées par les bandits en transportant la moto. Celles-ci le mènent jusqu’à un carrefour à près d’un kilomètre de chez lui. Et là, miracle ! « J’ai fermé les yeux et j’ai demandé à Dieu de me montrer où ils pourraient avoir emmené ma moto. Puis je me suis dirigé vers la gauche où il y a cette broussaille », confie-t-il. S’y engouffrant quelque peu, suivant toujours les traces et l’herbe couchée, il finit par apercevoir, enfouie, sa moto sur laquelle pend le fil débranché de l’alarme. L’engin, de marque chinoise, a été acheté à l’état neuf il y a huit mois. HMT