[Divers] Plaidoyer : se mobiliser pour Martinez Zogo ,c'est lutter pour l'État de droit

« D’après les premières constatations, Martinez Zogo est manifestement victime d’un enlèvement. Il s’agit là d’un brusque retour à l’État de nature« , soutient le journaliste Aboudi Ottou.

« Depuis le soir du mardi 17 janvier 2023, on est sans nouvelles de l’animateur Martinez Zogo qui dirige la radio privée Amplitude FM, basée à Yaoundé. Dans un communiqué publié vendredi, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, laisse croire que sa disparition aurait un lien avec sa pratique peu professionnelle et peu respectueuse de l’éthique et de la déontologie« , écrit sur la question Aboudi Ottou.

« Personnellement, j’ai beaucoup de choses à reprocher à Martinez Zogo du point de vue professionnel. J’éprouve même une gêne à le considérer comme un confrère. Mais nous devons dépasser ses divergences et nous mobiliser pour Martinez Zogo. Car ce qui est en jeu c’est l’État de droit« , ajoute le journaliste.

Car dans l’État de nature, nous finirons, autant que nous sommes, par être mangés par plus gros que nous

« D’après les premières constatations, Martinez Zogo est manifestement victime d’un enlèvement. Il s’agit là d’un brusque retour à l’État de nature ! Et nous devons nous mobiliser pour en sortir. Car dans l’État de nature, nous finirons, autant que nous sommes, par être mangés par plus gros que nous ! », poursuit Aboudi Ottou.