[Divers] Drame : deux personnes poignardées à mort à Bertoua et Douala

Les enquêtes sont ouvertes pour retrouver leurs bourreaux. La première victime est une femme poignardée à Bertoua, capitale régionale de l’Est. Selon des sources, elle revenait d’une soirée avec ses amis et a été interceptée par des hommes munis d’armes blanches. Ils l’ont assassiné avant fuir à bord d’une moto. L’identité de ses bourreaux et les motivations de leur crime ne sont pas connus. Une enquête a été ouverte pour élucider ce meurtre. A Douala, c’est le jeune Julio Yannick Mube, 27 ans, qui a été mortellement poignardé dans la nuit du 16 au 17 juillet 2022 à Bobongo, dans le 3e arrondissement de Douala. Un assassinat qui crée des tensions dans ce quartier. D’après nos confrères de Radio Equinoxe, la nommée Ariette Tchiengang est accusée. Elle aurait fait appel à de gros bras pour revendiquer sa bouteille à gaz volée au domicile de ce jeune, alors qu’elle l’y avait gardée pour la sécuriser après une casse effectuée dans le quartier par les agents de la mairie de Douala 3è. Après avoir fouillé en vain sa bouteille de gaz domestique, la mise en cause va soupçonner les enfants de cette maison. Des individus appelés à la rescousse pour récupérer cette bouteille de gaz vont s’en prendre dans un premier temps au frère cadet du défunt. En voulant défendre son frère, Julio est poignardé à mort et ses bourreaux s’enfuient après leur forfait. En représailles, les jeunes du quartier ont incendié le domicile de l’accusée. Elle n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention des forces de l’ordre. Elle a été interpellée et conduite dans une cellule de la division régionale de la police judiciaire du littoral pour exploitation.