[Éducation]un enseignant fracture l'abdomen d'un élève à Ambam

L’esplanade du Lycée technique d’Ambam, commune du Cameroun dans la région du Sud, chef-lieu du département de la Vallée-du-Ntem, a été transformée en ring de boxe mercredi 14 septembre 2022. Un enseignant a attrapé un élève au point où il s’est fracturé l’abdomen. En effet, selon les informations de la rédaction de camerounweb.com, après une dispute entre un élève de première année F3 et du lycée technique d’Ambam et un enseignant de ce même lycée, ce dernier s’est mis en colère et s’est fait tabasser violemment au étudiant. C’est l’étudiant Ateba Ngan Ulrich. Après les violences, le garçon a subi une fracture de l’abdomen, nous a indiqué une source proche de la victime. Par ailleurs, la même source précise qu’il a subi une opération qui a abouti à l’ablation de sa rate à l’hôpital régional d’Ebolowa dans la région du sud. Heureusement, sa vie est hors de danger. « Je viens d’être au Lycée technique d’Ambam pour m’enquérir de cette situation. Effectivement l’enfant a été violenté. Il s’agit d’un élève de la première F3 du nom d’ Ateba Ngan Ulrich qui, suite à cette violence a eu une fracture abdominale. Il subi une opération chirurgicale qui s’est bien déroulée à l’hôpital régional d’Ebolowa. Donc il n’y a pas eu mort d’homme. La vie de notre élève est d’ailleurs hors danger.Source entretien avec un Censeur industriel. » Informée de la situation, la Ministre des Enseignements Secondaires, Pr. Nalova Lyonga, était à son chevet pour une visite de consolation. A noter que deux cas de violences ont été enregistrés près de deux semaines avant la rentrée 2022/2023. Tout récemment, un enseignant du secondaire a pris le fouet et a sévèrement puni les élèves de 3e année. Quatre de ces étudiants ont été blessés.