[Éducation] Manuels scolaires : 35 éditeurs frauduleux suspendus

L’annonce a été faite le 21 septembre 2021 par le président du Conseil national d’agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques (CNAMSMD), Jean Paul Komo. Le CNAMSMD dénonce l’utilisation des manuels scolaires non agrées par certains établissements scolaires en violation des directives gouvernementales. Face à la presse hier à Yaoundé, le président du CNAMSMD, Jean Paul Komo déplore que des parents soient soumis à l’achat des manuels qui n’ont rien à voir avec les listes officielles, et dont les contenus ne sont maîtrisés par personne, sauf par ces éditeurs véreux. Il indique que la situation est encore dramatique dans le sous-système anglophone, où chacun a son livre, son livret, etc. Trois semaines après la rentrée scolaire, les œuvres de 35 éditeurs non agrées ont été répertoriés dans les établissements au Cameroun. Des sanctions sont envisagées à l’égard de ces éditeurs frauduleux. Ils sont désormais exclus d’appels d’offres, a précisé Jean Paul Komo. Le président du CNAMSMD a déclaré que les dossiers des établissements qui ne respectent pas la règlementation ont été transmis aux autorités compétentes (Primature, Minesec, Minedub, Conac). Le CNAMSMD propose par ailleurs que des poursuites judiciaires soient engagées contre ces établissements. Rappelons que le non-respect des listes officielles des manuels agrées est une violation du décret du 23 novembre 2017 du Premier ministre. Ce texte prescrit l’usage des manuels scolaires agrées dans les établissements.